Galerie d'art urbain, contemporain et moderne à Colmar en Alsace

Techniques mixtes et matériaux non artistiques


Matériaux non artistiques :

Quand Braque et Picasso ont commencé à incorporer des matériaux non artistiques dans leurs toiles cubistes synthétiques, d'autres artistes leur ont emboité le pas en intégrant dans leur oeuvres des objets manufacturés.

En 1881, Edgar Degas avait déjà fait scandale en présentant une sculpture d'une jeune ballerine de l'Opéra de Paris, Le Danseuse de 14 ans, réalisée en cire, selon une technique traditionnelle, mais habillée de véritable tissu et dotée de vrais cheveux noués par un ruban. (Retrouvez en une interprétation au travers du travail de Waldemar Schröder.)

Le développement du réalisme f

avorise l'utilisation, en sculpture, de matériaux non traditionnels.

30 ans après Degas, des artistes comme Picasso et Braque comment à attacher à leurs toiles cubistes toutes sortes de matériaux non tradionnels, de manière à multiplier les points de vue sur l'oeuvre En tant que technique, le collage n'est pas nouveau, mais il constitue une rupture avec la conception des beaux-arts du passé

Dans leur sillage, d'autres artistes adoptent le principe du collage et intègrent dans leur compositions des produits manufacturés. Picasso a continuer d'employer des objets trouvés dans ses sculptures et ses céramiques, mais c'est surtout Duchamp qui fera scandale avec sa Fontaine. cf photo

Techniques mixtes :

Le terme technique mixte fait référence aux œuvres constituées d'au moins deux techniques artistiques différentes comme par exemple le dessin, la peinture et le collage réunis en une seule composition. La technique mixte apporte une dimension supplémentaire à l'œuvre car elle la foisonne d'éléments, de textures, elle devient très intense. Certains artistes choisissent même de rajouter des objets sur la toile ce qui lui donne un aspect vraiment sculptural. Dans certains cas, la technique mixte se remarque du premier coup d'œil, alors qu'à d'autres occasions, elle est plus discrète.

 

Chaque technique offre à l'artiste des possibilités expressives, qu'il exploite à sa guise, et qu'il choisit en fonction de sa personnalité. Une telle démarche peut aboutir à explorer de nouvelles formes d'art (exemple : peintre qui devient sculpteur).

Le recours à une technique mixte peut avoir deux raisons :

  • personnaliser son langage au maximum.
  • explorer les interactions entre les différents médiums et instruments graphiques.

 

Retrouver nos artistes qui travaillent en techniques mixtes :

Otto Schade / F. Benoît-Lison / Brat / Dan Gerbo / Jérôme Mesnager /Philippe Pasqua  / Waldemar Schröder / Jacques Verdier