Galerie d'art urbain, contemporain et moderne à Colmar en Alsace

TINGUELY Jean


Jean Tinguely (1925-1991) en Suisse, il est fils unique. Tinguely abandonne l'école dès l'âge de quatorze ans. Il est renvoyé de son premier travail pour avoir arraché la pointeuse et l'horloge du mur. Il fait des études à l'Ecole des arts appliqués de Bâle de 1940 à 1945 (enseignement général de dessin et de peinture et enseignement spécialisé).

 

Sa première exposition personnelle a lieu en 1954.

En 1955, il participe à l'exposition "le Mouvement(Agam, Vasarely ...) qui consacre l'art cinétique. Néo-dada, Jean Tinguely construit cette même année la série des Méta (Méta-MalévitchMéta- KandinskyMéta-Matics), des machines à peindre des toiles parodiant l'abstraction et l'Expressionnisme abstrait.

En 1960, il est cofondateur du mouvement des Nouveaux Réalistes (César, Yves Klein, Restany, Arman, Martial Raysse ...). Pour lui, la "nouvelle approche perceptive du réel" passe par la machine, le moteur électrique.

 

Au cours des années suivantes, ses machines se perfectionnent. Il assemble "des vieilleries ramassées n'importe où" et propose les Baloubas (sculptures agitées et bariolées). Il participe à une suite d'événements de New York à Copenhague où ses constructions fument, explosent, s'autodétruisent. Il invente le "happening mécanique". En 1967, apparaissent les Rotozazas, des sculptures peintes en noir qui jouent au ballon.

 

En 1970, viennent les Chars et les Bascules qui se meuvent bruyamment sur des rails. Dans les années quatre-vingt, Jean Tinguely, apprenti sorcier d'un enfer primitif, coiffe ses machines de plumes, d'ampoules, ajoute des crânes et des dentiers tressautants. Il a réalisé avec sa femme, Niki de Saint Phalle, de nombreuses pièces en association (par exemple, La Fontaine Stravinsky près du Centre Georges-Pompidou).

 

Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle - Musée Tinguely à Bâle Suisse

Aujourd'hui, Jean Tinguely est considéré comme l'un des sculpteurs les plus importants du XXième Siècle.

 

"Résistez à la faiblesse apeurée de stopper le mouvement, de pétrifier les instants et de tuer le vivant. Arrêtez-vous de toujours réaffirmer des "valeurs" qui s'écroulent quand même. Soyez libres, vivez et arrêtez-vous de "peindre" le temps. Laissez tomber la construction des cathédrales et pyramides qui s'écroulent quand même comme des cartes. Respirez profondément. Vivez à présent, vivez dans et sur le temps, pour une réalité belle et totale." Jean Tinguely

Le Chaos n° 1 - TINGUELY Jean

Le Chaos n° 1


Technique mixte (stylo aquarelle collage) sur papier

Période : 1974 

Dimensions : 21 cm x 29.5 cm


VENDU