Galerie d'art urbain, contemporain et moderne à Colmar en Alsace

WALCH Charles


WALCH Charles

1896
Charles WALCH naît à Thann (Haut-Rhin le 4 août 1896). Il est le deuxième d'une famille de 4 enfants. Son père est correspondant comptable. Charles WALCH naît avec le bras droit atrophié et la jambe droite légèrement plus courte que la gauche. Sa malformation, qui plus tard l'obligera à travailler de la main gauche, le mûrit précocement et le rendit plus solitaire. Très tôt, son carnet à dessins et sa boîte de couleurs lui sont un moyen d'évasion.

1908 - 1913
Il fait ses études à l'école communale puis au collège de Thann. L'école l'ennuie, et c'est au dessin qu'il réserve toute son énergie et sa passion. Après son certificat d'études, préférant s'orienter vers un métier artisanal, il suit les cours de la Société Industrielle de Mulhouse. A sa sortie, il est engagé comme dessinateur de modèles destinés à l'impression sur étoffe.

1914
La famille WALCH s'éloigne de Thann à cause de la guerre mais pas Charles.

1916
Charles WALCH fait la connaissance de Paul Bonnet, médecin-major, grand amateur de peinture. Celui-ci devant les qualités exceptionnelles dont témoignent les oeuvres de WALCH est décidé à l'aider.

1918
Grâce au docteur Bonnet et au préfet Poulet, Charles WALCH obtient une bourse qui va lui permettre de s'installer à Paris. WALCH est un des seuls artistes alsaciens de sa génération à solliciter et obtenir une bourse française. Après un passage à l'Ecole des Beaux-Arts, il lui préfère rapidement l'Ecole des arts décoratifs dont il suit les cours jusqu'en 1923.

1921 - 1922
Premières expositions à Thann.

1923
WALCH expose au Salon des Indépendants d'Alsace. A sa sortie de l'Ecole des Arts décoratifs, il décore bénévolement la chapelle du Moyen-Collège à Sainte-Croix de Neuilly où il est engagé comme professeur de dessin.

1925
Il épouse, à Paris, Maria Schermesser dont il avait fait la connaissance en 1923 en Alsace.

1929
Il s'installe au n°14 de la rue Borromée dans l'atelier ou il travaillera et vivra tout le reste de sa vie. Cette période est ingrate pour WALCH qui connaît les difficultés financières, l'isolement et l'indifférence du public.

1930
En possession d'un style solide, construit et équilibrée, il rompt avec la discipline qu'il s'était imposée, la couleur surgit enfin et avec elle, l'arabesque de la ligne, la liberté et la fantaisie de la mise en page, la poésie des sujets. Les oeuvres de cette période exposées au Salon d'Automne (1931) ou au Salon des Indépendants ne rencontrèrent aucune compréhension de la part de la critique.

1934
Il participe à une exposition de jeunes peintres à la Galerie Braun à Paris. Ses oeuvres sont remarquées par le critique Georges BESSON qui enthousiaste, le soutiendra et restera tout au long de sa vie un de ses plus fidèles amis.

1935
La couleur s'impose en force dans ses tableaux, éclate dans les bouquets qui apparaissent dans la plupart des oeuvres de 1935 à 1942.

1936
Charles WALCH participe fréquemment à des expositions de groupe

1937
Premier succès officiel, Charles WALCH reçoit une médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris.

1938
WALCH, à 47 ans connaît enfin une certaine gloire confirmée par sa participation à l'exposition du "Trentième Groupe des Artistes de ce Temps" où une salle entière lui était réservée. L'artiste put enfin vivre de son art et abandonner son métier de professeur après être resté vingt ans sans vendre une seule peinture!

1939
La guerre interrompt l'espoir de bénéficier enfin d'une célébrité promise et aussi d'un certain succès matériel. Son art même devint suspect aux yeux du nouveau régime.

1940
Charles WALCH est obligé de partir en exode en Creuse pendant 3 mois. Sensible, patriote et Alsacien, il ressentit douloureusement la défaite.

1941
Il fait la connaissance de Georges Rouault. Beaucoup de monde venait chez WALCH à cette époque. Critiques, écrivains, amateurs tels Desnoyer, Singier, Manessier, Bazaine, Alix, Gromaire ou Villon.

1942
A partir de cette date, il joue un rôle important au salon d'Automne dont il est nommé membre du Comité adjoint et s'acquitte à chaque exposition de la tâche de placier.

1944 - 1945

Charles Walch s'est fait beaucoup connaître par ses célèbres "Coqs". Celui déjà de l'affiche du salon d'Automne de 1944, le salon de la libération, laquelle, de l'Etoile à la place de la Nation clamait le chant d'une "respiration" reconquise. Mais surtout avec la gouache flamboyante qu'il réalisa pendant l'hiver lors de son séjour à Chaource dans l'Aube, et qui fut reproduite et diffusée à des milliers d'exemplaires par les éditions Braun .

1948
Le musée des Beaux-Arts de Mulhouse lui consacre une cinquième et dernière exposition.
Charles WALCH est nommé chevalier de la Légion d'honneur. Le 12 décembre, alors qu'il était occupé à peindre dans son atelier, Charles WALCH est terrassé par une hémorragie méningée

La pomme dans le vase bleu - WALCH Charles

La pomme dans le vase bleu


Huile sur panneau

Dimensions : 40 x 34 cm


3 000,00 EUR